Le Manuel
ou
formules de différentes espèces de médicaments faciles à préparer,
utiles à toutes sortes de personnes,
avec dix remarques pour faciliter la juste application des remèdes qui sont contenus dans ce traité, ensemble leurs vertus et les doses de chaque remède.


Leçons tirées de la pratique et de l'expérience

A Gisors, 1753

(M. Fournier, maître en chirurgie au bailliage de Gisors)

  
  Récapitulatif des formules Fournier à ce jour 
  
 
 

Des engelures et de leurs remèdes :

Les engelures sont des tumeurs phlegmoneuses produites par un sang qui, ayant communiqué son mouvement à l'air froid, est obligé de sauvetter (?) pour produire une tumeur que quelques uns ont cru schireuse, à raison de sa dureté, pour produire ce phlegme véritablement dit puisque c'est une élévation très sensible de la peau avec rougeur, chaleur, douleur et pulsation. Il faut d'abord travailler à les résoudre par l'esprit de vin, ou de l'urine chaude, après avoir ramolli la partie, en tenant longtemps le talon dans l'eau tiède, où l'on aura fait bouillir des navets ou des chataignes blanches. Que si les engelures viennent à crever, on peut laver la partie avec une décoction de mauve, à laquelle on aura ajouté un tiers d'eau de vie, appliquant ensuite un emplâtre de cire neuve ou l'emplâtre divin.

Je me suis servi fort souvent avec succès du sucre ordinaire rapé pour tout topique sur les engelures ouvertes ou suppurentes. Il est bon même d'y avoir toujours du linge blanc.    

 
 

Remède n°442 : Onguent pour les engelures

 

Recettes : Huile commune ; cire neuve ; et beurre frais, 4 onces de chaque. Faites les cuire ensemble sur un feu modéré jusqu'à la consomption d'humidité du beurre. Ensuite, vous l'oterez dessus le feu et le laisserez refroidir. Etant à demi refroidi, vous y ajouterez de (la) bonne eau de vie, la remuant jusqu'à ce que tout soit en consistance d'onguent, pour après s'en servir au besoin.

Remède n°443 : Bain de vapeur pour les engelures

 

Recettes : Prenez un réchaud de braise et y jetez des semences de Jusquiame de temps en temps et y souscrire les mains ou les pieds pour en recevoir la fumée l'espace d'un quart d'heure. Ensuite, ayez une bassine pleine d'eau fort froide. Sortant les mains de dessus la fumée, les mettre dans l'eau assez longtemps

Remède n°444 : Pour les engelures

 

Recettes : Eau de vie ou Esprit de vin camphré. Si elles ne sont pas crevés, mais pour le contraire, le sera et le blanc raisin y sont très propres.
  
 
 

Chapitre VI

Des remèdes pour les douleurs de dents, pour la gangrène, pour les contusions, dislocations, pour la brûlure, pour la carrie des os, et des caustiques


Remède n°445 : Eau pour les dents et les gencives

Recettes : Feuilles de romarin, de coclhcaria, deux onces de chaque ; des feuilles de sauge, une once ; le tout haché grossièrement. Un citron coupé (en) tranche ; deux dragmes de clou de girofle concassé ; le tout mis dans 5 demi septiers d'eau de vie. Bien boucher la bouteille. On en (prend) sic gouttes dans deux cuillérées d'eau chaude pour se laver la bouche tous les matins.

Quand on a mal au dents, on en prend plain une cuillérée à café que l'on laisse quelques temps dans la bouche, on trempe en peu de coton dans cette eau et l'on le met sur les dents gâtées. Elle raffermit les gencives.
 
 

Remède n°446 : Gargarismes pour les chancres de la bouche et douleur de dents

Recettes : Miel rosat, une demi-once ; Esprit de vitriol, vingt gouttes ; avec le bout d'une plume garnie de barbe, en frotter le chancre.

Remède n°447 : Gargarisme pour les dents et gencives

Recettes : Eau de Coclhearia et de plantain, deux onces de chaqu ; sirop de mûre et esprit de coclhearia, une demi-once de chaque. On en frottera tous les matins les dents et les gencives.

Remède n°448 : Teinture pour le mal des dents

Recettes : Esprit de vin, 4 onces ; gingembre concassé, une once ; opium, une demi-dragme ; faites infuser dans un matras que vous boucherez bien, et remuez de temps en temps, pour après en imbiber un peu de coton et l'appliquer sur la dent malade. 

Remède n°449 : Dans les douleurs de dents

Recettes : Philonium Romain que l'on fera dissoudre dans du vinaigre pour se laver la bouche lorsque la douleur de dent sera vive.
 
 

Remède n°450 : Remède pour les douleurs de dents.

Recettes : Staphisaigre, un gros ; poivre long, deux grains ; opium 15 grains ; sel gemme, un gros et demi ; mettre le tout dans deux onces d'Esprit de vin, et ensuite appliquer ce remède sur les dents.

Remède n°451 : Autre remède

Recettes : Philonium Romanum, deux dragmes, que l'on mettra dans une once et demi d'esprit de vin pour en laver les dents.

Remède n°452 : Pour blanchir les dents

Recettes : Eaux distillées d'alun et de sel gemme. Elle blanchit les dents, les frottant avec un peu de coton trempé dans l'eau. 

Remède n°453 : Pour le mal de dents

Recettes : Huile de girofle ; huile de gayac ; tabac ; huile de papier ; eau de vie ; esprit de vin ; eau de la Reine de Hongrie ; laudanum. Appliquer dessus.
 Récapitulatif des formules Fournier à ce jour